La place de la Bastille est couverte de gendarmes, de camionnettes, de CRS, puis de syndicalistes, de banderoles. Mais surtout pas en même temps.

Cette bonne vieille Bastille lle me fait mesurer à quel point le consensus n'est pas une notion très française.